ANSE est membre du réseau Metasysteme Coaching

VIDEO VOYAGE AU CHILI: Causes à effets
Que permet le coaching systémique aux entreprises?

25 Avril 2019

Il y a 10 ans environ, dans le métro à Paris, avec Alain Cardon, je réponds en espagnol à un couple qui a perdu son chemin. Alain surpris de me voir bilingue, m’invite à écrire mes articles en Espagnol. Si j’avais su les causes à effets de cet échange avec ce couple, je l’aurais fait bien plus tôt.

En effet, l’écriture des articles en espagnol m’a attiré vers l’Espagne, j’ai commencé par réaliser des conférences, puis un client comme Repsol est venu me chercher puis SIG, puis NN… puis des entreprises françaises installées en Espagne comme Veolia, Clauger. Puis d’autres en France comme des PME, des ETI.

Pour Repsol, durant 5 ans, j’ai contribué grâce au coaching systémique au changement culturel de 27000 salariés dans le monde. Pour eux, j’ai coaché plus de 20 équipes de direction générale, j’ai formé 44 coachs systémiques internes, je suis allé à Madrid, Bilbao, Tarragona… et en Amérique Latine, notamment le Pérou, la Bolivie.

J’en ai profité aussi pour étudier le marché du coaching Espagnol et j’ai créé en 2012 l’école Metasysteme Coach Academy d’Alain Cardon sur Madrid. A partir de 2015, je suis surpris de voir venir chaque année au moins un élève d’Amérique latine qui vient se former sur Madrid. Il est vrai que tous ont aussi apprécié l’article que j’avais écrit sur l’altruisme en Bolivie.

En 2018, Irina Terceros de Chili, m’écrit pour me poser plein de questions sur le coaching systémique et surtout sur ce qu’il permet aux entreprises. Je lui réponds que le hasard n’existe pas car justement je viens de faire une enquête auprès de mes clients français et espagnols sur ce sujet et je lui livre le retour de mes clients. C’est d’ailleurs l’un des enjeux de ces différentes vidéos que vous allez découvrir.

Quelques mois plus tard, Irina me rappelle et me dit qu’elle a au moins 9 personnes intéressées et que si je mets des dates sur mon site en 2019, elle pense que l’on peut créer la même chose que je réalise sur Madrid à Santiago de Chili.

Et me voilà en ce 1er Avril 2019 à Santiago de Chili car Irina a trouvé 15 personnes et mercredi 3  Avril démarre le programme complet de formation au coaching systémique école Metasystème d’Alain Cardon. Cette fille est incroyable, elle est animée d’un dynamisme et d’une posture humble qui mérite de s’en imprégner. Je serai donc 4 à 5 jours par mois d’Avril à Août au Chili pour permettre à des Chiliens, Péruviens, Colombiens de devenir coach systémique interne ou externe ou à des managers d’avoir la posture de manager-coach.


Sitôt arrivé au Chili, elle me fait rencontrer des personnes, des chefs d’entreprises, des RH, des coachs qui me posent tous la même question : Que permet le coaching systémique aux entreprises ? Au travers de notre échange, d’une part je vois que la problématique des entreprises est mondialisée et d’autre part je suis d’autant plus conforté dans mon idée qu’il est temps de permettre aux entreprises de penser et agir autrement pour leur permettre d’être réellement dans le XXIème siècle.

Comme je l’explique dans l’introduction de mon livre paru en Juin 2017 « La transformation des entreprises au service du XXIème siècle » nous sommes dans cette phase de transition entre l’ère industrielle et l’ère digitale. Nous vivons, à peu près, le même moment comme quand on est passé de l’ère agricole à l’ère industrielle.

Les historiens mesurent ce passage entre l’ère agricole et l’ère industrielle à 100 ans de 1850 à 1950. Ensuite le monde occidental a connu les 30 glorieuses, toutefois, pour en arriver là, nous sommes passés par des temps très durs. A travers l’approche systémique on peut y voir des patterns qui se rejouent.

Ces moments durs sont par exemple la migration du monde paysan vers le monde industriel. Les ouvriers agricoles sont devenus des ouvriers industriels parfois exploités, manipulés. Charlie Chaplin dans les temps modernes le décrit extrêmement bien. N’avons-nous pas là une répétition des migrants touchés par le réchauffement climatique, les guerres, le terrorisme vers les pays occidentaux ? N’avons-nous pas une répétition de l’histoire avec des outils digitaux comme le big data, l’IA très utile au service de l’homme mais qui peuvent devenir de l’exploitation et de la manipulation en se centrant sur la pensée au raisonnement algorithmique (ou pensée unique) et non en laissant l’ouverture à l’intuition au discernement ? Là aussi Charlie Chaplin dénonce cette manipulation de vouloir rendre le monde comme des robots. Parfois, je me demande si une simple réadaptation de son film ne suffirait pas pour faire passer le mëme message.

Cette phase de transition, c’est aussi une crise économique importante en 1929. La crise de 2008 est-elle une répétition ? Cette phase de transition c’est aussi la montée du nationalisme qui a créé deux guerres mondiales. Le nationalisme ne monte-t’il pas de plus en plus aujourd’hui dans les pays occidentaux ?

Attention danger car comme dit le dicton Boudhiste à force d’aller à l’est on rencontre l’ouest.

En globalité on peut croire que l’on revit les mêmes effets et pourtant localement il y a des causes différentes et c’est en ce sens que je ne baigne pas dans le pessimisme ambiant, bien au contraire je suis très optimiste.

Le temps s’est accéléré, l’ère digitale n’a pas la même notion du temps, elle a créé l’immédiateté et en même temps se développe de plus en plus la conscience du présent. Elle a créé aussi de l’individualisme et en même temps par les réseaux sociaux s’invente une autre forme de lien et de liant, du lien avec tout le monde, une conscience de l’autre se développe aussi. Elle a créé un monde économique qui dépend de lui-même et où le politique a peu d’emprise. Le pouvoir n’est plus donné à un politique par le biais d’un vote mais à celui qui consomme. Le consommateur vote tous les jours,  il a le pouvoir d’être responsable de lui, des autres de la planète.

Enfin je conclurai par une autre cause à effet certainement pas objective de ma part quoique… Les nouveaux métiers de consultants, de formateurs, de psychologues humanistes sont arrivés à la fin du moment de transition entre l’ère agricole et l’ère industrielle. Le métier de coach et de coach systémique est apparu en même temps que l’arrivée d’internet c’est-à-dire au démarrage de la phase de transition entre l'ère industrielle et l'ère digitale. Ce métier est né pour accompagner ce moment de transition c’est pour cela que j’aime dire que le coach systémique est un agent du changement.

Pourquoi l’ère digitale est née? Les causes de l’ère industrielle.

 

Que permet le coach systémique comme agent du changement dans ce moment de transition?

 
Entrez votre email pour rester informer des nouveaux articles et newsletter.
Votre email n'est pas valide, veuillez entrer un email valide.

Merci pour vos commentaires.

Bien Cordialement.

Commentaires

Comments by Disqus